Logo - Medecin-360.fr

Recherchez un praticien :

"adsense-header">
Accueil

>

Actualités

>

Quel traitement pour un mal de gorge récurrent ?

Quel traitement pour un mal de gorge récurrent ?

Par Johanna Ramos - 23/02/2021 à 13:41

Sensation de gorge irritée, ganglions douloureux ou difficultés à avaler, les maux de gorges sont divers et peuvent devenir gênant au quotidien.

De la simple irritation jusqu'à l'angine bactérienne, sans oublier les laryngites et pharyngites, les symptômes concernant les maux de gorges sont divers et les remèdes nombreux.

Souvent dû à un virus, le mal de gorge peut aussi avoir pour origine une allergie, une bactérie. Un mal de gorge arrivant rarement seul, il est souvent accompagné d'autres symptômes comme la fièvre, la toux, le nez qui coule ou encore des difficultés à respirer.

Les traitements contre les maux de gorge chez l'adulte

Afin de soulager la douleur, vous pouvez prendre un médicament antalgique.
Privilégiez le paracétamol. Cet antalgique peut être consommé même pendant la grossesse ou l'allaitement.

Attention tout de même, le paracétamol n'est pas un produit anodin. En cas de surdosage, il peut entraîner des lésions du foie. Il est donc conseillé de le consommer à la plus petite dose efficace et le moins longtemps possible.

En cas d'allergie au paracétamol, vous pouvez utiliser desanti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, kétoprofène) ou de l'aspirine. Certains anti-inflammatoires non stéroïdiens ont une indication spécifique dans les inflammmations douloureuses de la gorge : acide niflumique et acide tiaprofénique.

Ces médicaments comportent cependant plus de risques d'utilisation que le paracétamol. Ne dépassez pas 5 jours d'automédication. Si la douleur persiste, consultez votre médecin traitant.

S'il y a un risque d'infection ou une infection déclarée (angine, otite, toux, rhinopharyngite, etc.), l'ibuprofène et le kétoprofène doivent être évités.

Autres médicaments en cas de mal de gorge :

Il existe plusieurs médicaments destinés à soulager les maux de gorge :

  • des traitements locaux composés d'antiseptiques à utiliser en bains de bouche (chlorhexidine, hexétidine…) et/ou d'anesthésiques locaux (lidocaïne, tétracaïne) ;
  • des pastilles et comprimés à sucer ;
  • des collutoires ;
  • des suppositoires à base de bismuth ;
  • des médicaments composés d'enzymes anti-inflammatoire : amylase alpha.

Vous pouvez demander conseil à votre pharmacien afin d'être mieux orienté.

Le mal de gorge chez l'enfant

Contre le mal de gorge, les enfants peuvent prendre du paracétamol en l'absence de contre-indication.

Le paracétamol est le seul médicament utilisable avant l'âge de 3 mois.

Si votre enfant a plus de trois mois, le paracétamol reste à privilégier. En cas de contre-indication, (allergie, maladie grave du foie, phénylcétonurie ) l'ibuprofène est autorisé.
(Attention, la dose doit être adaptée à son poids)

En cas de varicelle, ne lui donnez pas d'ibuprofène ou de kétoprofène car les anti-inflammatoires non stéroïdiens augmentent le risque de complications cutanées bactériennes de la varicelle.

L'aspirine ne doit pas être administrée chez l'enfant sans avis médical, en raison du risque de survenue d'une maladie rare mais grave, le Syndrome de Reye.

Autres médicaments pouvant soulager les maux de gorge chez l'enfant :

  • les traitements locaux : pastilles et collutoires. Il faut être vigilant lors de leur utilisation selon leur composition et âge de l'enfant. La plupart d'entre eux sont réservés à l'enfant de plus de 6 ans ;
  • l'alpha-amylase (enzyme à visée anti-inflammatoire) en sirop réservée à l'enfant de plus de 6 mois ;
  • les suppositoires à base de bismuth forme enfant à partir de l'âge de 6 ans.

Au moindre doute, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.