Recherchez un praticien :

Accueil

>

Actualités

>

On sait désormais comment « voient » les bactéries

On sait désormais comment « voient » les bactéries

Par Emmanuel Brousse - 04/04/2016 à 14:08

C'est en étudiant de petites bactéries aquatiques qu'une équipe de chercheurs britanniques et allemands a percé le secret de leur «vision ». Ces micro-organismes fonctionnent comme des yeux microscopiques pour se déplacer.

On connaissait depuis bien longtemps la phototaxie, la capacité des bactéries à se déplacer en fonction de la lumière. On connait désormais aussi le phénomène qui rend ces micro-organismes capables de tels mouvements. Et il s'agit tout simplement de... la vue ! En observant des cyanobactéries aquatiques, les chercheurs de l'université Queen Mary de Londres ont constaté que la forme elliptique des bactéries permettait à la lumière de se concentrer en un point au centre des cellules. Un petit « capteur » détermine alors la direction de la source de la lumière en fonction du point de convergence des rayons et enclenche les « pili », de micro-tentacules qui permettent à la bactérie de se déplacer. /

Ce système de convergence de la lumière vers un point grâce à une surface arrondie est en tout point semblable à celui d'un œil extrêmement miniaturisé. Bien entendu, une bactérie ne peut pas réellement « voir » une image puisqu'elle n'a pas de cerveau et que son « oeil » possède une résolution 500 millions de fois plus faible qu'un œil humain. Mais cette capacité à percevoir la lumière et à se déplacer en conséquent n'en est pas moins indispensable pour ces organismes qui grandissent et se multiplient grâce à la photosynthèse. /

Pour parvenir à démontrer ce phénomène, l'équipe germano-britanniques a braqué des lasers sur des cyanobactéries de type Synechocystis et s'est aperçue que celles-ci se déplacaient dans la direction opposée au faisceau lumineux et en ont déduit que la surface elliptique des cellules permettait à celles-ci de « comprendre » l'angle du laser comme le ferait un œil. /

Pas vantard pour un sou, le professeur Conrad Mullineaux, responsable de l'équipe ayant mis en évidence la capacité des bactéries à « voir », a expliqué que cette découverte était finalement assez logique : « ces organismes sont étudiés depuis 300 ans et avec le recul, il était assez évident que la forme des bactéries en fasse aussi des objets optiques. Mais encore fallait-il l'observer pour le prouver». C'est désormais chose faite. /